Le start-up est un modèle d’entreprise très en vogue actuellement, et ce, non seulement en Belgique que dans le monde entier. Il séduit aussi bien les professionnels qui souhaitent se lancer à leur compte ou les ceux qui cherchent un emploi. Mais si vous avez envie d’ouvrir votre propre start-up, de quoi avez-vous besoin ? Le point.

 

Une idée

Pour vous lancer à votre compte, il vous faut avant tout une idée. Et attention, vous devez trouver celle qui vous rapportera le plus. Ce doit être une idée innovante, mais pratique pour la vie de tous les jours. Ce doit être une idée dans un secteur en pleine effervescence comme le High-tech et la robotique, l’usinage médical, etc.

Votre idée devra être déclarée et authentifier comme votre propriété. Autrement dit, ce doit être une véritable innovation et non une copie conforme d’un projet déjà existant. Le cas échéant, vous ne pourrez pas vous lancer.

Avant de songer aux prochaines étapes de la création d’une start-up, faites un sondage en ligne et sur le marché sur la viabilité et l’authenticité de votre idée.

 

Faire un business plan

Après avoir trouvé votre idée, vous devez faire votre business plan. C’est un programme détaillé de la réalisation de votre idée et des bénéfices envisagés et envisageables sur 5, 10 ou même 15 ans.

Le business plan est un document qui devrait faire dans les dizaines de pages minimums et qui présentent en long et en large votre idée. C’est capital qu’il soit bien écrit pour convaincre justement les investisseurs.

 

Trouver des investisseurs

Pour commencer, une start-up a besoin de quelques milliers, voire des millions d’euros. L’avantage avec ce statut est que vous pouvez faire appel à des investisseurs comme des banques, des philanthropes, des membres de votre entourage, etc. Il vous appartient ensuite de fixer les participations aux bénéfices pour chaque investisseur que vous aurez conquis. Mais attention, la présence d’investisseurs implique que vous aurez des comptes à rendre sur l’utilisation du projet, mais aussi l’avance de celui-ci.

Pour séduire des investisseurs, et ce, peu importe le genre, vous devez prendre rendez-vous ; vous présentez avec votre business plan et vendre votre produit comme un vrai commercial.

 

Créer votre statut

Comme pour n’importe quelle autre entreprise, un start-up doit avoir un statut. Vous pouvez compter sur un expert-comptable Ixelles pour la réalisation de cette étape. Cela vous fera économiser du temps et vous assurera une parfaite rédaction des statuts pour une déclaration plus facile de votre entreprise aux autorités.

Pour rappel, dans le statut d’une entreprise, il vous faut définir le type d’entreprise que vous comptez créer, en l’occurrence ici un Start-up, les actionnaires, les apports et les financements de départ que vous comptez utiliser. Il faudra également définir le régime sous lequel seront dirigées l’entreprise et ses identités.

 

Déclarer votre entreprise légalement

Votre expert-comptable à Ixelles pourra également vous accompagner lors de la déclaration de votre start-up aux RCS. Outre la demande, vous devez notamment présenter quelques documents aux autorités pour pouvoir travailler légalement en Belgique. On parle entre autres du statut de votre start-up, des pièces d’identité de celui ou celle qui en aura la direction, les RIB des comptes bancaires professionnels désormais obligatoires pour toute entreprise, etc.

À moins d’une parfaite déclaration officielle, votre Start-up n’aura pas de NIF et de numéro STAT ainsi qu’une pièce d’identité légale. Ce sont pourtant des choses importantes afin d’attirer et fidéliser vos clients.

 

Travaillez !

Après toutes ces démarches, il ne vous reste plus qu’à travailler. Ne perdrez pas confiance, en moyenne, il faut dans les 6 à 12 mois pour une entreprise pour être parfaitement rentable. Tout dépend aussi de votre manière de diriger et de votre idée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *