Les étapes suivantes indiquent comment démissionner professionnellement de votre poste :

  • Confirmez et finalisez les détails avec votre nouvel employeur.
  • Élaborez un plan de transition pour votre équipe.
  • Rédigez une lettre de démission officielle.
  • Prévenez votre responsable avant toute autre personne.
  • Démissionnez en personne avec votre lettre.
  • Donnez un préavis suffisant.
  • Rangez les objets personnels de votre espace de travail.
  • Préparez un entretien de départ.
  • Demandez des références.
  • Restez en contact.

1. Confirmez et finalisez les détails avec votre nouvel employeur

Si vous quittez votre poste actuel pour un meilleur, assurez-vous que tous les détails sont réglés. Assurez-vous que vous avez bien répondu à une lettre d’offre et que vous avez une date de début prévue. Vous éviterez ainsi toute interruption de travail et vous aurez la garantie que le nouvel emploi vous attendra après votre départ.

2. Établissez un plan de transition pour votre équipe

Avant votre départ, élaborez un plan de transfert de vos responsabilités à d’autres coéquipiers. Dressez une liste d’objectifs, et déterminez ceux que chaque membre de l’équipe doit prendre. Donnez des conseils utiles si certaines tâches comprennent des instructions ou des logiciels complexes sur lesquels les autres n’ont pas de formation. Votre responsable a peut-être son propre plan en tête, mais proposer le vôtre permet de mieux le préparer, ainsi que l’équipe dans son ensemble, à votre absence.

3. Rédigez une lettre de démission formelle

Avant de partir, écrivez une brève lettre expliquant à quel point vous êtes reconnaissant de cette opportunité. Indiquez la date précise de votre dernier jour de travail et gardez le ton de votre message professionnel et calme. Si vous avez rédigé un plan de transition, joignez-le également à la lettre et expliquez-en le but.

4. Prévenez votre supérieur avant toute autre personne

Votre supérieur hiérarchique mérite d’être le premier à être informé afin qu’il puisse prendre les dispositions nécessaires à votre départ. Fixez un moment pour le rencontrer en privé afin de lui remettre votre lettre et de lui expliquer votre situation. Le fait d’informer votre supérieur en premier vous donne également l’occasion de présenter votre plan de transition et de lui faciliter la tâche, même sur le calcul du reste de vos salaires en utilisant la simulation apl.

5. Démissionnez en personne avec votre lettre

Plutôt que d’envoyer un courriel, il est plus professionnel de présenter votre lettre et votre plan en personne. Comme indiqué à l’étape précédente, fixez un rendez-vous privé avec votre manager et donnez-vous suffisamment de temps pour présenter vos éléments et discuter de votre dernier jour de travail. Si votre responsable vous demande pourquoi vous partez, donnez une réponse brève et honnête. Il peut également vous proposer une contre-offre plus intéressante que le nouvel emploi.

6. Donnez un préavis suffisant

Assurez-vous que votre lettre donne à votre employeur un préavis suffisant de votre départ. Le délai généralement accepté est de deux semaines avant votre départ, mais certains postes peuvent nécessiter un délai encore plus long en raison de la nature des tâches individuelles. Tenez-en compte avant de postuler à un nouveau poste.

7. Rangez les objets personnels de votre espace de travail

Après avoir informé votre supérieur et vos collègues de votre départ, commencez à ranger les objets personnels de votre bureau, de votre casier ou de tout autre espace de travail ou de rangement principal. Le fait d’informer les autres en premier lieu évite toute confusion parmi les membres de l’équipe lorsqu’ils s’aperçoivent que vous rangez vos affaires. Vérifiez tous les tiroirs de votre bureau et les autres espaces de rangement, comme la salle de repos, pour vous assurer que vous avez bien tout ce qui vous appartient.

8. Préparez-vous à un entretien de départ

Certains emplois exigent un entretien de départ dans le cadre de la procédure de départ. Les entretiens de départ sont menés soit par votre supérieur direct, soit par un membre de l’équipe des ressources humaines. Traitez-le comme un entretien normal en vous habillant bien et en préparant vos réponses à l’avance. Au cours de l’entretien de départ, vous serez interrogé sur votre passage dans l’entreprise et sur la façon dont il pourrait être amélioré. Gardez vos réponses professionnelles et concentrez-vous sur les aspects les plus positifs du poste.

9. Demandez une référence

Au cours de vos derniers jours de travail, demandez à vos managers ou à vos collègues s’ils peuvent être des références. Si vous terminez vos relations sur une note positive, les personnes qui occupent votre poste actuel accepteront peut-être votre offre de servir de référence. Demandez poliment et commencez la conversation en disant combien vous êtes reconnaissant d’avoir travaillé avec eux. Avoir un supérieur direct comme référence est un atout précieux pour toute candidature, surtout si elle est accompagnée d’une lettre de recommandation.

10. Restez en contact

Même si vous ne pouvez pas obtenir de références, restez en contact avec tous vos collègues. Continuez à tisser des liens avec des personnes après votre départ, car elles peuvent devenir des contacts précieux plus tard. Il se peut que vous souhaitiez retravailler pour la même entreprise, et le fait que votre ancien responsable se porte garant de vous est un excellent moyen de regagner votre place. De plus, à mesure que vos collègues progressent dans leur carrière, ils peuvent être en mesure de vous offrir de meilleures opportunités.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.